Et Pendant ce temps là …

 

Pendant que la coupe du monde de football rassemble les foules, pendant que la misère humaine gagne de façon ostensible les périphériques des grandes villes, pendant que les fait divers relatent encore et toujours leur lot d’insolite et de sordide et pendant que les Stones enflamment Marseille et que les Guns n’Roses enflamment Bordeaux, prouvant comme si il en était besoin que l’âge est un concept qui se situe avant tout dans la tête ( tu peux avoir 20 ans et être déjà vieux ou 60 et être toujours et encore un gros gamin …)…

Et bien pendant ce temps là, oh oui pendant ce temps là je vais te parler de pièces de reproduction dont la qualité fort légère fini par m’agacer au plus haut point. La semaine dernière je te parlais d’un jeu de Silent-blocs dont les trous ne tombaient pas en face, comme si le fait d’aligner un trou de 10 avec un trou de 11 relevait de la performance surhumaine. Bref et des exemples comme celui ci j’en ai quelques uns et même si je pense avoir fait déjà une chorique sur le sujet, il me semble qu’en remettre une couche n’est pas forcément du luxe, tant la qualité laisse à désirer.

 

Revenons un petit peu arrière, pas trop quand même je ne vais pas te parler ici du montage de mon tout premier d’échappement style origine de ma Coccinelle qui aura été un vrai cauchemar. A ce propos à l’époque j’avais réalisé ce montage dans un atelier tout équipé et je me suis toujours demandé comment font les gens qui n’ont qu’un box mal éclairé ou une simple place de parking. Non revenons juste l’année dernière quand allant à Molsheim j’avais claqué un joint spi (jusque là rien d’extraordinaire) et qu’au cours du démontage je m’étais rendu compte de la piètre qualité de la pièce mise en place qui aura tenue à peine 30 000 kms. Sur la photo du haut on se rends bien compte qu’ à gauche la lèvre censée retenir l’huile est quasiment inexistante alors qu’à droite sur un joint spi issu d’un moteur 1200 ( ayant sans doute un ou deux tours de compteur, mais de qualité Allemande d’origine) on voit bien la taille de la lèvre et surtout qu’elle est toujours présente … Mais ca je t’en avais déjà parlé et nous avions déjà convenu que la pièce de gauche était comparable à un étron.

 

 

 

Deuxième round en changeant l’embrayage de notre type34 en début d’année ou la piètre qualité des pièces de repro fait encore parler d’elle, pas forcément en terme de montage mais plutôt en terme de longévité. L’embrayage à 30 000 kms et la gaine de guidage idem. N’ayant pas monté ces pièces au départ je ne peux que m’interroger, car même si j’ai les factures de l’ancien proprio à qui quelqu’un a facturé un montage d’embrayage complet, l’histoire ne dit pas si ce quelqu’un a monté de l’occas au prix du neuf, ou du neuf mais de qualité douteuse…

Ce qui est sur c’est que l’histoire ne s’arrête pas là ayant récemment acquis un T25 aircooled dont je t’ai parlé la semaine dernière. Certaines pièces absentes ou montrant des signes de fatigue ont fatalement été changées et fatalement avec la disponiobilité actuelle du marché n’ayant pas forcément ni les fonds ni le temps pour monter de la pièce NOS au quatre coins de mon parpaing à roulettes.

 

IMG_2005

Cette pièce d’apparence anodine, basique et de noire vêtue est un pare-choc avant  ( la normalement faut applaudir )… Classe hein … Sauf que c’est une pièce sur laquelle,quand elle est livrée, il manque deux perçages. Rien d’alarmant je te l’accorde mais il manque deux trous de Ø10 permettant de boulonner correctement le bazar au nez du camion. Ce qui ne se voit pas en revanche sur la photo, c’est qu’en plus de l’absence des deux perçages en question ( d’après mes recherches, les modèles après 84 ne sont fixés qu’avec deux boulons, alors que les modèles early serait fixés avec quatre …à confirmer), les deux perçages livrés avec le pare-choc ne tombent pas en face. Et oui encore des trous qui ne tombent pas en face. Pour ma part, un bout de scotch et un réglet auront suffit à réaliser les deux perçages supplémentaires à une distance frisant la perfection. Mais je n’étais pas au bout de mes surprises …

IMG_2339

Au moment d’installer la calandre (de repro et de mauvaise facture, mais en NOS c’est introuvable à tarif correct) je me suis rendu compte qu’il y avait un souci avec les vis. Au démontage deux vis ayant disparu j’ai recommandé un jeu, dans le doute j’en avait pris cinq ( au cas où) et bien m’en a pris. Remonter une calandre de repro avec des vis d’origine VW semble être un challenge que je n’ai pas réussi à relever. Pourtant avec les vis de repro et la calandre de repro, en forçant un peu ça a fini par le faire. En posant les deux vis cote à cote sur un support assez neutre facilitant la comparaison je me suis vite rendu compte du problème. A gauche du matériel d’origine VW, à droite une vis d’origine dont ne sait pas ou (enfin si on sait mais si on le dit on va se faire taper sur les doigts). Même sans être un technicien averti, on se rends bien compte de la différence et des soucis que cela peut engendrer.

Au risque de me répéter, aujourd’hui bien que nous disposions de la C.A.O.  ou de la D.A.O., des imprimantes 3D , de machines à découpes numériques, de laser de mesure et de toute une batterie de technologies diverses et variées, il semble que l’homme du 21ème siècle n’est pas en mesure d’égaler son aïeul l’homme du siècle dernier. Il est établi qu’aujourd’hui les couts de production font partie intégrante de ces refabrications et tendent à tirer vers le bas la qualité, proposant des produits toujours moins chers et toujours plus chiants à monter, mais ne nous voilons pas la face car le cout de production faisait aussi partie de l’équation au siècle dernier et pourtant les pièces fabriquées au cours de cette période sont autrement plus qualitative qu’aujourd’hui. Cela ne m’étonne pas qu’au cours des swaps-meet internationaux les petites boites bleues s’arrachent en un rien de temps, monter du N.O.S. c’est marrant , ca fonctionne toujours du premier coup…

Un sujet qui semble insoluble, car avec des fin de mois pas toujours faciles à boucler nous sommes bien contents que les pièces pour entretenir nos autos n’explosent pas nos économies. Mais dans le même temps certains s’étonnent encore de ne pas pouvoir faire plus de 500km avec un jeu de vis platinées Made in Jsaispaou. Ne croyez pas que je fasses la morale à ceux qui achètent et surtout tentent de monter de la repro, car je fais de même, je n’ai pas le choix. Il était plus facile d’opter pour des Silentblocs merdiques afin de pouvoir remonter tant bien que mal le moteur de mon T25, que de le laisser par terre à coté du camion en attendant de manière hypothétique qu’à l’autre bout de la planète un gus mette en vente un jeu en qualité N.O.S. avec le risque en prime de ne pas pouvoir réaliser notre Scandinavian Summer Trip …

Ce qui est rassurant c’est que de petits bouclards tentent d’inverser la tendance en proposant des pièces de qualité qu’eux mêmes utilisent. Finalement, c’est certainement là que se situe le cœur du problème. Peu importe où les pièces sont fabriquées, du moment que le gus qui les fabrique les montent sur ses propres autos, le problème de la qualité ne se pose plus. T’as déjà fabriquer des trucs de merde pour ton auto et imagnier les vendre après? We ride what we sell…

Tu as pris soin de remarquer que je n’ai cité personne et que finalement j’ai juste râler un bon coup (je suis Français après tout 🙂 …), mais bien entendu étant ouvert à la discussion, tu peux toujours m’envoyer un mail… surtout si tu es un ponte de la pièce décrite ci-dessus, je me ferais une joie de t’expliquer toute en courtoisie mon point de vue sur le sujet.

Te faire un chronique aux allures de déjà lue sur un ton aussi résolu qu’énervé en imaginant qu’un jour les catalogues aftermarket soient remplis de pièces égales en qualité aux boites bleus de chez VW… Ca c’est fait.

 

 

Un commentaire sur “Et Pendant ce temps là …

  1. Je compatis. Tu n’imagines pas le nombre de fois que j’ai pu gueuler tout seul dans mon garage en insultant tous ces gars qui se font de l’argent sur notre dos. Ça ne sert à rien mais bordel que ça fait du bien ! Le made in caca c’est une catastrophe pour nos autos, 9 fois sur 10 il faut bidouiller l’aftermarket pour en tirer quelque chose et croiser les doigts pour que ça tienne. La merde vendue à prix discount aura toujours du succès. Il n’y a que les gens qui l’achèteront qui changeront, un pigeon en remplacera un autre. Comme je le dis souvent, plus la technologie avance, plus le cerveau de l’homme recule et ça n’ira pas en s’arrangeant alors de temps en temps un petit défoulage ça décrispe 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s