Et Pendant ce temps là …

Pendant que notre bon Manu ClubPrez’ remettait encore et encore un peu d’huile sur le feu, comme si il trouvait que ce n’était pas encore assez le bordel, pendant que dans le neuvième à Panam’ une explosion emportait à tout jamais deux soldats du feu, pendant que la rubrique fait divers continue d’osciller entre macabre et disparition, pendant que ma barbe continue de pousser inexorablement et pendant que les pièces N.O.S. n’en finissent pas de pleuvoir dans les pages Classifieds de The Samba.com …

 

 

 

Et bien pendant ce temps là, bah pendant ce temps là… c’est la merde. Passez moi l’expression, mais pour le coup il n’y a pas d’autres mots. La mosaïque d’images ci-dessus ne résume qu’à moitié la semaine qui vient de s’écouler. Techniquement nous sommes Mercredi, oui je sais. La dernière chronique date elle aussi de Mercredi mais de la semaine dernière, il s’est donc écoulé sept jours entre ces deux chroniques soit une semaine. Ca fait bizarre parce que c’est du Credi au Credi mais sept jours ca reste une semaine dixit le petit Larousse et jusqu’à preuve du contraire. Bref tout ca pour dire en restant poli que cette semaine aura été  bien chaotique.

Tout d’abord j’ai endossé le rôle de commercial, me grimant de mes plus beaux atours afin de vendre les derniers calendriers édités par nos soins. L’absence de gros nibards, de dentelles coquines et de chatons tout mignons ont sans aucun doute fait baisser les ventes tout en donnant avantage à ceux qui versent dans ce genre de marchandises. Je n’ai jamais trop accroché avec les calendriers pseudo érotico-mécanique peuplés de bimbos en mal de reconnaissance surfant sur la vague du vintage ou du neorockabilly (je sais ca existe pas mais c’est moi qui raconte, et puis  après tout peut être que ca existe). Du coup je vous ai proposé un calendrier sobre peuplé d’images raffinées ( je vais pas te dire que je t’ai pondu des images daubesques quand même )  réalisées par mes soins sans trucages et sans nibards … Après tout sans doute que je me suis fourvoyé et que l’année prochaine je te ferais un calendar bien trash en mode Hugh Heffner Hardcore … Ce qui est sur c’est qu’il en reste quelques uns qui cherchent les murs d’une bonne maison ou d’un bon garage …. Avis aux amateurs, nous expédions en France et dans le monde entier.

 

Puis j’ai enfilé mon bleu de travail afin de faire avancer les différents projets des uns et des autres mais aussi de préparer la Bourse de Valence. Ce n’est pratiquement plus un secret pour personne et il va bien falloir se faire à l’idée. En Février prochain vous pourrez nous retrouver en compagnie de la Sellerie Nasht à la 31ème bourse de pièces du Katraplat des deux rives. SEb nous fera une petite place où nous exposerons pour la première fois au grand public notre passion et savoir faire pour les beaux accessoires. En plus des accessoires, nous proposerons aussi quelques photos en tirage unique (unique ca veut dire printée une seule fois … comme un tableau… sans prétention aucune) , pour certaines en grand voire très grand format…. Passez au moins nous faire un petit coucou, on est gentils et on ne mords pas …

Une semaine chargée où il m’a fallu aussi écrire un peu pour les autres, ma fainéantise et mon oisiveté pendant la période de fête m’ayant fait prendre un retard considérable. Des histoires que vous retrouverez je l’espère tout bientôt, couchées à jamais sur papier glacé et dans l’immensité du WEb.

Voilà une semaine bien remplie où en plus de ces aventures motivantes et enivrantes il a fallu gérer le bordel peu glamour du quotidien doublé d’un petit début de gastro ou d’une intox alimentaire, on ne saura jamais… (tant qu’à être dans la merde autant l’être pour de bon …). Malgré tout quelques attentions m’auront mis du baume au cœur, recevant une photo d’un de nos stickers fièrement apposé sur le masque de soudure de quelqu’un dont j’aime le travail ou cette lettre d’un vieux monsieur, un certain Mr Thomas me proposant de repasser le voir afin de faire de meilleures images de ses photos d’archives de Schwimmwagen. Comment ils disent la bas … « Make my day ».

 

Te raconter ma semaine quelque peu merdique déguisé en vendeur de calendriers tout en t’annonçant que nous exposerons notre savoir faire à la Bourse de Valence et tout en chouinant un peu à cause d’un mauvais pâté de campagne ou d’un coup de froid au bidon …. En gros, faire la victime dès le début Janvier … Ca c’es fait.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :