Et Pendant ce temps là …

Pendant que fakes news et autres inepties semblent de plus en plus déferler sur la toile pour le plus grand bonheur des internautes (sérieux vous avez que ça à faire de vos journées que de balancer de la merde H24 sur les réseaux sociaux), pendant qu’au Splendid on rendait un dernier hommage à Anémone, pendant qu’en Allemagne au delà du Mai Kafer Treffen ce sont les Schtroumpfs qui organisaient leur grand meeting, pendant que la France va retenir son souffle aux vues de cette journée d’action nationale, pendant qu’âgée de 88 printemps, Omara, seule rescapée du Buena Vista Social Club, nous gratifie d’un « Ultimo Beso » et pendant qu’après des recherches interminables j’ai fini par localiser une partie des pièces nécessaires à mon projet Fiat ( c’est bon ca …)…

 

 

Et bien pendant ce temps là, pendant ce temps là ne sachant plus trop où j’en suis dans mes chroniques la faute au « Mini Rascal » et à ses biberons nocturnes (c’est pas beau de se moquer des plus jeunes, mais dans la vie faut bien qu’il y ait un coupable ..) et surtout ayant malencontreusement supprimé les précédents écrits (là c’est de ma faute…), il m’a fallu tout reprendre à zéro.

Pas plus tard qu’hier, mon séant vissé sur le trône, désormais seul bastion de ma tranquillité,  je feuilletais pour la énième fois le hors série « Salon de l’auto/ Bancs d’essais » édité par l’auto journal et daté de Septembre 1974. Et pour la énième fois je me repassais cette histoire automobile passée qui me/nous fait tant rêver. En revanche cette fois au delà des images imprimées sur le papier jauni, je me suis intéressé au contenu dit rédactionnel. Faut dire qu’à l’heure de la sieste pour tout le monde j’avais bien une heure devant moi, peinard, pour décortiquer un peu plus cette relique du passé.

J’entend souvent dire des gens hors milieu,  » la vache à l’époque ils savaient faire des bagnoles », « à l’époque ils savaient y faire niveau design t’as pas une ancienne qui se ressemble » etc etc … Malheureusement ils seraient déçus en lisant un tel ouvrage, car finalement entre les modèles des grands constructeurs fabriqués par eux même, mais aussi distribués sous licence aux quatre coins du globe, le paysage automobile mondial de l’époque se ressemblait tout de même un peu. Alors oui il y avait bien quelques irréductibles au concepts/designs certainement novateurs pour sortir du lot dont la production est reconnaissable entre mille. Mais dans l’ensemble pour le néophyte, une Simca 1000, une Peugeot 204  et une Renault 8 c’est la même chose. J’ai dit,  pour un néophyte, vous qui lisez ces lignes n’êtes plus des néophytes en matière d’automobiles de caractère cela va de soi, vous ne pourriez donc prétendre à pareil amalgame… En revanche ce qui est frappant c’est la multitude de couleurs disponibles à l’époque et tellement loin du catalogue de gris/noir/bleu foncé tellement austère proposé aujourd’hui. Orange, Rouge, Doré, Beige, Bleu ciel, Vert … la folie et l’exubérance semblant prendre le dessus, par rapport à potentielle la revente du dit modèle. La consommation de l’époque est d’ailleurs tout autant intéressante, si quelques véhicules de l’époque se targuant de puissance consomment alors plus que de raison, la petite populaire standard n’a pas à faire pâlir les consommations actuelles. Oui aujourd’hui il y a l’ESP, l’ABS, la clim, les airbags et tout le tintouin, n’empêche qu’à l’époque une citadine 4 portes ca consommait en moyenne 6.2L pour 100Kms. Je ne parle pas que de consommation pure et simple, sans mettre à aucun moment en balance, le rapport poids/équipements. Ce qui t’importe au final étant de savoir combien ca va te coûter quand tu fais le plein.

Les pleurs de « Mini Rascal » m’arrachent à ce voyage dans le temps, une heure s’est écoulée, il est temps de revenir à la vraie vie, aux couches pleines, aux biberons interminables et aux nuits écourtées… C’est sur à la prochaine sieste je reviendrais pour un autre voyage en 1974 tant celui-ci m’a fait rêver…

Te parler d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre, les moins de quarante non plus d’ailleurs, en émettant la possibilité de dire que c’était mieux avant au risque de passer pour un vieux con …. Ca c’est fait.

 

 

3 commentaires sur “Et Pendant ce temps là …

Ajouter un commentaire

Répondre à therascalscats Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :