Et Pendant ce temps là…

Pendant que Lundi annonçait la reprise, la vraie, avec son lot de stylos billes quatre couleurs et de cartables neufs, pendant que chez Walmart on arrête de servir des boites de 22 au milieu des paquets de « Cheese Ball », pendant qu’au nom de la mondialisation on bouclait une ville entière privant encore un peu plus le petit peuple d’une chose qui lui est chère, sa liberté, pendant que les Aircooled Superstar ont brillé tout l’été,  pendant que la rubrique faits divers n’a pas désempli nous rappelant que l’horreur et la bêtise humaine ne prends manifestement pas de vacances et pendant que la forêt Amazonienne part en fumée en déclenchant des réactions proche du néant ( Bah ouais , on s’en fout, déjà c’est loin , ensuite c’est chez les pauvres … et puis faut bien du teck bas de gamme pour le salon de jardin du voisin ….)…

 

Et bien pendant ce temps là, un été c’est écoulé au Rascals HQ, un été passé au rythme des meetings et des biberons, des couches sales, des micro-siestes et des jantes qui brillent … Des 30 ans du Cox Opal à l’European Bug-in, de l’INPI à Bad Camberg, de la caravane BBT à la chambre des métiers, le Rascal Summer était plutôt bon, fatiguant mais bon.

Début Juin, « Franck » et moi partions à l’assaut des nationales du Nord pour les 30 ans du Cox Opal. Les clubs VW accusant déjà trente ans au compteur ne sont pas légion alors je suis monté mettre en boite quelques images.

 

Après cette entrée en matière et un retour à la case maison afin de pouponner et de changer quelques couches, je repartais vers d’autre horizons avec la bénédiction de ma « beloved family » sur d’autres routes nordiques afin de rejoindre le BBT HQ pour l’open House traditionnelle précédant le cruising qui l’est tout autant. Une fois de plus BBT Bob ouvrait son coffre à jouet et même un peu plus, nous offrait le gite et une partie du couvert … intéressant d’ailleurs de voir que BBT, c’est toujours un peu la même chose mais au final on s’en lasse pas …

 

Une fois là haut, le cruising nous emmènera direction l’Allemagne pour un Bad Camberg des plus ensoleillés où les aircooled Superstar on pu briller en toute quiètude. Les copains, des saucisses, de la bière, encore des saucisses…. Tout ce qui se passe à Bad Camberg, reste à Bad Camberg…

 

Retour au bercail sous le soleil, juste le temps pour moi de recharger les batteries, laver quelques affaires et profiter de ma petite famille avant de repartir toujours dans le Nord mais cette fois par la Nationale. L’Euro Bugin, cet event qu’on aime on qu’on déteste animait encore une fois le racetrack de Chimay. Des Cal-look, des Old-school, des légendes c’est un peu ca que l’on nous proposait une fois encore , mais cette fois sous un soleil de plomb ….

 

 

Je te vois déjà te demander ce que j’ai bien pu foutre entre fin Juin et début Septembre. Je vais laisser planer le doute ouvrant la voie à la chronique de la semaine prochaine, certains d’entre vous qui irez glander en Normandie du coté de l’hippodrome de Dozulé ce week-end, auront probablement la réponse. Indice … à ce propos un début de réponse se trouve dans cette chronique…

Faire une chronique de reprise en te parlant de ce que j’ai glandé une partie de l’été tout en m’en gardant sous le coude en vue de chroniques futures et de galeries photos étoffées… Ca c’est fait ! Bonne rentrée à tous…

2 commentaires sur “Et Pendant ce temps là…

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :