Et Pendant ce temps là …

Pendant qu’à Levallois Super-Patoche tirait sa révérence en laissant « Maman » aux commandes, pendant que Thomas roi de l’aventure devant l’éternel mettait la clef sous la porte, pendant que dans le Nord de la France on joue à la panthère et la souris, pendant que la Zone51 s’est vue être le théâtre d’une potentille invasion, pendant qu’ à Soulac le SPLACH réunissait plus de 400 Combi et pendant qu’une nouvelle pièce de deux euros à l’effigie d’Astérix est dans les tuyaux certainement pour rendre le capitalisme plus sympa …

Et bien pendant ce temps là, je pourrais aborder avec toi le compte rendu du weekend dernier, mais entre hommage mal géré et désorganisation totale, je pense qu’il n’y a au final pas grand chose à dire…De toute façon, comme l’aurais dit ma grand-mère, tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler (nous verrons donc plus tard)  …  Alors je pourrais aborder les deux weekend à venir, les 20 ans du meeting de Trilbardou et le 4éme Opus du Midnight Garage Festival, mais si je veux pouvoir te faire un peu la surprise, il va falloir y aller mollo sachant qu’en plus je suis loin d’être prêt…

Alors … Pendant ce temps là … Et bien pendant ce temps là et ce depuis des années, la langue de Molière se meurt et se voit torturée chaque jour un peu plus. Je me faisais la réflexion en chantonnant à Mini Rascal « le Pudding à l’Arsenic » du dessin animé Astérix et Cléopâtre sorti à la fin des sixties. Cette chanson presque anodine et qui peut prêter à sourire est pourtant riche en vocabulaire et en tournures de phrases, tout comme « Oudelaliii  » tirée du dessin animé de Robin des Bois situé grosso modo à la même époque…. Tu vas sans doute trouver que j’y vais avec un peu fort mais avec l’apparition de la télé-realité, du petit écran à outrance ainsi que des réseaux sociaux et leur absence de correcteur d’orthographe, ca devient clairement catastrophique. Mais comme personne n’est parfait, moi le premier, nous mettrons cette descente aux enfers sur le compte de l’inattention et du phrasé automatique de nos Smartphone, ces derniers ayant tendance de temps à autres, à corriger ce que j’écris de façon plus qu’incongrue.

En revanche ce qui est assez dingue ces dernières années, c’est l’anglicisme à outrance qui envahit petit à petit le vocabulaire de tous les jours. Aujourd’hui, vous ne trouverez plus de chefs d’équipes mais plutôt des ‘Team Manager » ou des « Team Builder », vous ne ferez plus de recherche de matériaux ni d’approvisionnement mais plutôt du « sourcing « , vous transformerez le moindre carré d’herbe en « Campground » (je suis assez balèze à ce jeu là, n’est ce pas Julien-David 🙂 …) ou encore vous parlerez de « Print » pour désigner votre magazine préféré ou des tirages photos (tu t’en doutes, je suis aussi très fort à ce jeu là …). Bien entendu cette liste n’est pas très exhaustive, je pourrais aussi te dire comment « Cleaner » un espace (là carrément on conjugue l’anglais sauce Molière), comment procéder pour effectuer un « Rigging » en règle (le monde du spectacle regorge de cette dérive verbale …), mais je pourrais aussi t’expliquer comment nos camions ambulants se sont transformer en « Food Truck » ou encore comment une boutique éphémère se transforme en « Pop-up Store »….

Il faut bien se rendre à l’évidence que la Start-up Nation est clairement passée par là grimant la langue de Molière afin de nous vendre du rêve en barre. Et force est de constater que tous les jours un peu plus, nous torturons notre belle langue maternelle au profit d’un style sauce WestCoast qui ne veux plus dire grand-chose tant il est mouliné dans tous les sens. Je ne vous blâme pas cher lecteurs, j’en suis aussi responsable que vous, mais avouez tout de même que « Campground » ca sonne dix mille fois mieux que « Le carré d’herbe derrière la salle des fêtes » … Non ?? Ah bon …

 

Te faire une chronique pas forcément drôle ni même utile comme si je te faisais la morale ( du coup me la faisant aussi à moi même) en te parlant d’orthographe, de Shakespeare, de Molière et des dérives verbales qui y sont associées, sans pour autant apporter de solutions … Ca c’est fait.

 

4 commentaires sur “Et Pendant ce temps là …

Ajouter un commentaire

  1. Malheureusement la fainéantise est à la mode, les analphabètes sont légion bref c’est désolant de lire un texte ou reportage aujourd’hui !!!
    De mon temps (ça y est je vais passer pour un Collector), on parlait déjà à la sauce anglaise ou américaine avec nos « Cal look » ……

    J'aime

  2. _ Et un peu de poivre en grain ! NOOOOOONNNN :))))))) (j’ai usé la VHS à force de le regarder celui là)

    Alors de ma propre expérience, il y a un nid chez Mickey. J’étais allé réaliser une installation chez eux l’année dernière, j’ai vu tout un tas de coordinateurs, responsables et autres personnes professionnelles de la profession atteintes de Jean Claude Van Dammite aiguë à t’en faire saigner du nez, j’étais devenu un « guest »… Et moi quand on me parle comme ça je fais comme le lama…

    Par contre pour « le petit carré d’herbe derrière la salle des fêtes », perso j’ai un mot bien français pour ça 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :