Et Pendant ce temps là …

Pendant que Ciara a semé le trouble un peu partout en France ainsi que dans le petit bois derrière chez moi, pendant que de tout temps et depuis toujours les artistes dénoncent à leur manière, pendant qu’Andrew sillonne les routes de l’Yonne son cinéma dans sa poche, pendant que sortait des presses le numéro 361 de Super VW Magazine et pendant qu’un petit village aveyronnais héritait de 14 millions d’euros …

 

DBD84763-26D9-4A33-B1ED-432C1EC3D6C4

 

E6A7B603-F660-4D8D-8786-B244A617A710

 

Et bien pendant ce temps là .. Pendant ce temps là, Dimanche soir, les portes vitrées du Hall 1 de la porte de Versailles se refermaient sur la 45éme édition du Salon Retromobile. Edition particulière pour moi, car cette année je foulais la moquette rouge du coté des professionnels…

Avec 3 halls complets, 75000 m2 d’exposition et plus de 1000 véhicules présentés, la traditionnelle moquette était plutôt bien garnie. Il y avait de tout, des Ferrari, des Fiat Abarth, des Formule 1, des Porsche, des Bugatti de tous âges ou encore des Fiat Panda … Il y avait même un Tristar Syncro sur le stand VW… Retromobile c’est un melting pot de tout ce qui nous passionne et dont on s’amourache sans trop réfléchir et sans devoir s’en justifier. Retromobile, c’est Renault qui fait choisir aux internautes les véhicules à exposer, dont une Fuego découvrable hallucinante, ou encore une R12 Sinpar… Retromobile c’est aussi les professionnels du secteur qui se tirent la bourre comme si la vie était une cour de récré … Et cette année Retromobile c’était aussi le stand A38 situé dans le Hall 1, oui le stand The Rascals Cats / Trajectoire 132.

Ce stand c’est un défi,  un coup de fil en Novembre 2019 à Denis, le boss de Trajectoire 132, pour lui proposer un partenariat, auquel il répondra de manière positive tout en me répétant quasi toutes les semaines que nous sommes complètement fous … J’ai pourtant lu un jour quelque part que  » La folie ne s’empare que des gens sains d’esprit … » alors  …

Alors oui, nous avons été fous, fous d’entreprendre et fous de sortir de notre zone de confort, mais notre douce folie nous as menée jusqu’à la port de Versailles. La route fût semée d’embuches, de dossiers techniques interminables et imbuvables que personne n’a daigné feuilleté, de demandes de badges de circulation qui dans les faits ne servent à rien ou encore de gros problèmes de communication avec l’organisation ( on ne va pas leur jeter la pierre non plus, quand tu as 600 exposants qui doivent te poser continuellement des questions plus connes les unes que les autres, au bout d’un moment tu finis par décrocher…). Un pas après l’autre nous avons contourné les obstacles, rédigeant des listes pour être sur de ne rien oublier et les cochant au fur et à mesure de notre avancement. Mardi dernier, 19h05, le ciel s’est éclaircit, nous rangions l’aspirateur pour le remplacer par une bouteille de blanc et entamions un saucisson haut-savoyard pour fêter notre victoire … « Mother Fucker » nous y sommes, bien que nos yeux et nos paupières flirtent avec l’élastique de nos chaussettes.

Ahhh Retromobile… Certains ont du me trouver fort prétentieux de vouloir y exposer mon travail, à tel point qu’ils n’ont même pas daignés s’arrêter stand A38… ( comme dirait le copain Pierre de BeardMotors, fueled by haters …) Merci à vous de tout coeur, votre absence significative m’a permis de dégager un temps précieux que j’ai pu consacré à ceux qui sont venus nous y saluer et nous féliciter de notre travail, qu’ils soient proches du Workshop ou d’illustres inconnus… Au travers de ces quelque lignes, je tenais d’ailleurs tous à vous remercier, sans vous « mon » Retromobile n’aurait pas eu la même saveur. J’ai une pensée toute particulière pour Marc de MF-Motorsport, binôme de mon ancienne vie qui nous as accompagné dans ce projet complétement débile sans trop réfléchir et sans qui nous n’aurions pu être là …

Lundi, au réveil, toujours percé sur mon nuage je n’en revenais toujours pas, bien que mes pieds rappellent à mon bon souvenir les presque 35km à piétiner dans les divers halls. Retromobile, comme le Winterfest fait partie des bons moments de cette année 2020, j’y ai rencontré des gens extraordniares, établi de sérieux contacts pour la suite des opérations, mais est désormais rangé dans la case souvenir. Il est plus que temps de passer à la suite, le prochain pit-stop du Workshop sera à Valence pour la 32ème bourse du Katraplat des deux rives. Evènement certes plus petit et plus populaire, mais qui permets de garder les pieds sur terre sans oublier là d’où on vient. La chronique touche à sa fin et tu dois certainement te demander pourquoi je n’ai absolument pas abordé la 356 Carrera qui illustre ce sujet… Déjà parce que c’est tout de même moi qui décide et que j’illustre mes sujets avec ce que j’ai envie sans avoir à me justifier, mais aussi et surtout parce que mon badge exposant m’a permis de m’approcher au plus près de cette voiture, de la toucher, de la sentir et de l’avoir juste pour moi tout seul l’espace d’un instant. Du coup, je trouvais impensable de ne pas la partager avec toi , cette voiture patinée à souhait faisant partie de mon Top Ten de l’édition 2020 de Retromobile,

Partager avec toi « mon Retromobile » vu de l’intérieur, remercier tous les gens qui ont rendu cela possible par un encouragement, un sourire, un like ou que sais-je encore … Ca c’est fait …

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :