Et Pendant ce temps là …

Pendant que JeanMichmuche s’est mis au travail pour ré-ouvrir les écoles le 11 Mai, croyant certainement que les marmots de maternelle adeptes du grignotage de crottes de nez en bande organisée respecteraient les gestes barrières, pendant qu’ à « GeGen », les nuits parisiennes sont plus chaudes que jamais, pendant que la Toile semble vivre et se complaire dans ses souvenirs sans apprécier le moment présent, pendant que l’on s’étonne que la faune sauvage prenne possession des villes, occultant le fait que nous sommes chez elle et pas l’inverse, pendant que certains font la queue chez McDo comme si ils avaient oublié comment jeter trois œufs dans une poêle et pendant qu’au fond de mon jardin mes tulipes m’abandonnent doucement laissant place aux agapanthes et à l’ail décoratif …

 

 

Et bien pendant ce temps là … oui pendant ce temps là, nous sommes le Mercredi 22 Avril 2020 et tu vas presque sans le savoir, ni même t’en rendre compte, te délecter de ma 127 ème chronique…

Nous sommes alors le 16 Décembre 2016 , et je bafouille trois quatre lignes sans arrière pensées, sans même imaginer un seul instant que 127 chroniques plus tard je serais toujours là à te raconter des histoires, pour certaines sans queues ni têtes… Le 16 Décembre donc, j’improvisais un petit texte, agrémenté de deux photos chipées sur The Samba, encourageant le croquant standard à rouler avec style. Bien que timide, celui ci arborait déjà l’architecture de ce qui va vite se transformer en « Chronique du Mercredi ». La traditionnelle introduction dans laquelle j’épingle quelque peu l’actualité, suivie de quelques paragraphes dépendant grandement de la motivation du moment et enfin d’une conclusion où je t’informe que finalement « Ça c’est fait … » . Dans ce calcul je ne compte pas les innombrables billets rédigés pour te parler de mes road-trips, de mes visites de bouclard ou te présenter le boulot du Workshop … 126 chroniques plus tard, mon besoin irrépressible d’écriture est toujours là, sans penser au résultat, au nombre de visites ou que sais je encore … Non … juste le besoin d’écrire.

126 textes de mon cru, bientôt 127 quand tu seras arrivé au bout de ces quelques lignes, si tant est que la lecture ne te fasses pas faire des cheveux blanc. Textes 100% originaux, dont les idées sont puisées au fil de mes propres aventures; ils sont je l’espère, drôles, piquants, un poil border mais jamais vulgaires. Textes 100% originaux, au travers desquels j’ai abordé nombres de sujets, allant de la faille spatio-temporelle située en face du garage de mon bon ami Sir Lipton, jusqu’au rayon pelouse de la jardinerie du coin, en passant par la naissance de Mini-Rascal ainsi que nos adieux à PowerGlide Magazine … je n’ai jamais vraiment manqué d’imagination. Sans cesse se réinventer, en choisissant ouvertement de ne pas plaire à tout le monde, en choisissant ouvertement de pas m’inclure dans le modèle façon mouton …

Force est de constaté qu’après autant d’histoires, la motivation est toujours là, bien que l’actualité me joue des tours et me complique la tâche. Mais si la vie était facile, ça se saurait. Si l’écriture et la publication hebdomadaire de ces chroniques me satisfaisaient jusque là, le désir d’aller plus loin se profile, en faire des Podcasts, voire même les publier sur papier glacé, voilà ce qui pourrait être le nouveau visage de la « Chronique du Mercredi ». Mais je te rassure , chère lectrice, cher lecteur,  si l’envie de publier sur papier mes chroniques préférées commence à se faire sentir, la version Hebdo-web n’est pas prête de s’arrêter. Nous y sommes, tes yeux se posent sur les derniers mots de la 127 ème « Chronique du Mercredi », trois ans et demi viennent de s’écouler depuis ce fameux 16 Décembre 2016 … Merci à vous chers lectrices et chers lecteurs, d’être chaque semaine au rendez-vous. 

Te rédiger une bafouille pour fêter 127 chroniques, toutes plus folles les une que les autres … Ça c’est fait!

 

2 commentaires sur “Et Pendant ce temps là …

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :