Et Pendant ce temps là …

Pendant que la vie semble s’effondrer à Tripoli, pendant que certains photographes s’en donnent à cœur joie, immortalisant les mégalopoles vidées de leurs citoyens, pendant que Super Doudou s’est exprimé dans un flou artistique dont lui seul à le secret, pendant que malgré le confinement, la rubrique fait divers ne semble pas désemplir, pendant que les fakeNews inondent la Toile donnant du grain à moudre aux haters en tout genre, pendant que le Covid19 s’invite jusque dans la rubrique Culture de notre actualité et pendant que j’épluche avec soin les pages de Ebay.de et Ebay.it à la recherche de panneaux NOS pour mon projet Fiat …

 

Et bien pendant ce temps là … oui pendant ce temps là, malgré le confinement, le Workshop continue de tourner. Certes je dois bien admettre que l’activité est au ralenti (la chronique en pâtira certainement… quand t’as pas grand chose à raconter et que t’as assez de dignité pour pas aller pomper des histoires chez les autres … bah faut assumer ) , mais vos projets continuent de sortir; dans l’ordre et dans le calme.

Depuis Mercredi dernier, ce sont manifestement les pommeaux qui tiennent le haut du pavé. Croquis d’ambiance, projets plus aboutis couchés sur papier pour valider couleurs et volumes, usinage d’aluminium dans la masse, choix de matières et collage de couleurs, j’ai passé ces derniers jours à « dessiner pommeaux », « penser pommeaux » et « fabriquer pommeaux ». Ayant plusieurs commandes de matière première dans la nature (Au passage je remercie Mondial Relay pour son inefficacité la plus totale à prévenir ses clients de l’arrêt complet de ses services, qui est malgré tout compréhensible face à la crise actuelle…) , le manque de substance m’a forcé à ralentir la cadence. Mais ô merveille, Lundi dernier, au beau milieu de la sieste du miniRascal; tel le messie, le livreur tant attendu a pointé le bout de son masque agitant sous mon nez un paquet bien lourd dont je connaissais le contenu à l’avance. Quelques tôles d’aluminium dans diverses épaisseurs, du rond d’alu en longueurs suffisantes et du fil de laiton … Je vais pouvoir continuer de travailler.

Dans le désordre et dans un flot de copeaux de plastique et d’aluminium sont donc sortis ces derniers jours quelques commandes clients. Du Classique, du Seventies, du Billet … Il y en avait pour tout les goûts ! A ce propos je remercie toutes celles et ceux qui malgré cette période difficile me font confiance et me permettent de faire tourner le Workshop, sans vous il n’y aurait pas de dessert et sans doute pas de fromage, qu’on se le dise … Cette livraison providentielle va enfin débloquer certains projets plus personnels pour le moment remisés dans un carton faute de mieux. Ce ralentissement forcé aura tout de même été bénéfique, me permettant de voir grandir miniRascal plus que je ne l’aurais imaginé et de profiter simplement du moment présent. Vous sentant aux abois et désireux de vous délecter de quelques lectures frivoles, en parallèle, je mène actuellement quelques recherches afin de vous proposer une chronique en plusieurs épisodes. Un texte original ( ça veut dire pas pompé ailleurs …) qui j’espère vous arrachera étonnements et sourires … Alors … Wait and see.

Te faire une chronique insipide et sans rebondissements, digne d’un discours de Super Doudou au cœur de l’hémicycle, juste pour te dire que cette semaine j’ai fabriqué des pommeaux  … Ça c’est fait !

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :