Et Pendant ce temps là …

Pendant que le ou la Covid continue de tenir le haut du pavé des actualités, pendant que Magic-Nobru tente de rassurer tout le monde malgré une dette abyssale censée protéger notre pays et qui pourtant ne cesse de croître, pendant que Jack réapparaissait de manière timide au milieu des champs, pendant que Joe s’apprête à reprendre les rennes vec un gros coup de balai au programme, pendant qu’aux quatre coins du globe la pression monte de plus en plus, sur fond de virus, de religions, d’économie et j’en passe, pendant que du coté de Besançon et plus généralement partout en France on se motive, on s’adapte et on fait bouger les choses, pendant que le monde de la culture voyait s’éteindre le grand Jean-Pierre, pendant que le week-end dernier, la neige tombait à gros flocons noyant pour quelques heures la campagne environnante sous un beau manteau blanc et pendant qu’hier j’accrochais dans le showroom de « Parisians Cars » deux de mes photos grands formats qui sont « For Sale » …

Et bien pendant ce temps là … Oui, Pendant ce temps là, en début de mois je faisais un aller-retour express en Alsace afin de compléter le projet papier. Affublé pour le moment du nom de code « The MOOK- project », pas encore définitif, il saura d’ores et déjà je l’espère, bousculer les érudits du canapé, qui le trouveront sans doute trop ceci et pas assez cela, mais qu’importe …

Parti aux aurores de mon quartier général, je pressais le pas afin de pouvoir capter le lever de soleil au dessus de la gare de l’Est … Cherche pas, la photo du dessus c’est la gare de Colmar, aucun rapport… Une fois cette image en poche, je prenais place à bord d’un train bondé, où une fois assis, les règles de bienséance, les gestes barrières et ce fameux virus dangereux n’étaient que de lointains souvenirs … Il ne faisait aucun doute que les agents de la douanes, alors présents sur le quai, avaient réussi à stopper à eux seuls un Virus qui fait pourtant transpirer les chefs d’Etats de la planète entière. Comme je te le disais, assis dans un train bondé, mais à la voiture Bar fermée … chercher l’erreur, je profitais de deux heures d’une tranquillité somme toute relative pour, une fois n’est pas coutume , ne rien faire du tout. Inter-Connexion à Strasbourg, je me posais dans un TER, version moins chic du TGV mais où cette fois il était plus facile de respecter les règles bafouées dans le train précédent. Trois heures après avoir quitté la Capitale, je posais mes pieds à Colmar, charmante cité Alsacienne de 70 000 âmes, au cœur de ville magnifique … Située sur la route des vignobles locaux, on la connait surtout pour ses canaux bordés d’édifices à colombages de la Renaissance, son Eglise Gothique du XIIIème siècle et sa proximité avec la frontière Allemande… Sauf que je ne suis pas venu à Colmar pour faire du Tourisme, clairement pas, je suis venu pour faire des images …

Sur le parvis de la Gare, m’attends mon pote Jontah au volant de son AMI 6 de 1964. Une auto pas parfaite, légèrement posée et pas complètement d’origine (quoique) qui ferait sans doute hérisser le poil des fanatiques du boulon d’origine … Mais là n’est pas le propos, je ne me suis pas farci trois heures de train pour dresser une liste des hypothétiques détails non conformes, mais plutôt pour jouer avec mon boitier … De la neige, des forêts de Sapins, du soleil … Au fur et à mesure de notre balade, les images s’enchaînent, des images rêvées et imaginées tant de fois depuis que Jonath m’avait donné le feu Vert pour participer à ce projet un peu fou qui m’anime depuis un bon moment … Célébrant dix ans d’amitiés, Jonath qui n’avait pas forcement le temps à « l’instant T, a tout de même pris sur lui et mis sa vie en pause pendant 24 heures pour m’aider dans mon projet, merci copain … Projet dans lequel il aura certainement l’honneur (si je ne change pas d’avis encore une fois sur l’architecture du projet papier) d’ouvrir le bal, étant le héros du premier chapitre.

24 Heures menées tambour battant, dans la neige avec ou sans soleil, à courir derrière la voiture comme un idiot, à se geler les miches à l’heure du couvre feu pour une session nocturne, puis à se geler les miches dans les vignobles … 24 Heures passées à rigoler, à refaire le monde, à redécouvrir une fois de plus son univers qui me fascine, à se bourrer de pizzas et de cafés et même à passer la frontière sans autorisations … 24 Heures à la découverte de son Playground en mode touriste, à faire des images bonnes comme mauvaises, à imaginer comment articuler le premier Chapitre de ce fichu projet… Putain de merde seulement 24 Heures et pourtant … Samedi 13 heures, retour à la case départ sur le Parvis de la Gare de Colmar, l’impression d’avoir vécu un rêve éveillé et d’avoir suspendu le temps,comme le dit si bien Anthony de Montauban City, lui aussi héros de mon projet … Le trajet retour se passera comme celui de l’aller, dans le plus grand irrespect de tout et toujours avec la voiture Bar fermée à double tour, m’interrogeant sur le fait que ce Virus aime sans doute se délecter de Nachos, de M&M’s et de barres chocolatées … 21 Heures, pile poil à l’heure pour embrasser Mini-Rascal et lui souhaiter de faire de beaux-rêves, au moins aussi beaux que ceux que j’ai fait pendant ces 24 heures Alsaciennes … Dors mon fils, dors … Jamais personne ne nous interdiras de rêver …

Te faire une chronique sur mes aventures Alsaciennes, remerciant mon pote Jonath pour son temps et en te dévoilant je l’espère juste ce qu’il faut pour te donner envie de lire la suite dans mon projet papier qui se complète de plus en plus … Ça c’est fait !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :