Et Pendant ce temps là …

Pendant que le Troisième Lockdown prenait doucement place, entravant liberté d’entreprendre, de circuler et j’en passe, pendant que la vaccination soulève toujours nombre de questions, pendant que le parti de notre bon Manu ClubPrez’ fêtait cinq années d’existence dans une discrétion absolue, pendant que d’aucuns se pensent au-dessus des lois, pendant que les agitateurs de la toile ambitionnent et échafaudent une vie qui n’existe pas, se grimant en tête pensante d’une époque à peine effleurée, pendant que les gelées printanières font trembler le monde agricole et pendant que les tulipes fleurissent par grandes brassées dans le fond de mon jardin …

Et bien pendant ce temps là … oui, pendant ce temps là, je me suis autorisé l’autre soir cinq minutes d’écriture, à l’heure où le Mini-Rascal sombre dans les bras de Morphée, pour rédiger avec soin le Manifeste de ma première série de photographies, j’ai nommé « 24auCarré »…

Le fait est que, lors de la présentation de ce travail photographique à l’automne 2019, à l’occasion de la quatrième édition du MGF Festival avec les copains de 4H10, je n’ai jamais écrit quoique ce soit sur le sujet, pas de manifeste, pas de texte de présentation, ni même un un cartel digne de ce nom. Sans doute parce qu’à l’époque, John – l’agitateur de 4H10-, nous avait demandé de pré-remplir en ligne des formulaires afin d’être sur que nous ayons tous les mêmes cartels le jour de l’exposition, prenant les devants et traitant le souci à la source. Souci du détail, quand tu nous tiens. Oubli, négligence, on appelle ça comme on veut, mais à l’époque j’ai complètement omis la rédaction d’un tel texte au moment de l’accrochage, puis au fil du temps, l’oubli ou la négligence s’est définitivement affirmée. Avançant dans mes projets, j’ai pu constaté que mon travail dans son ensemble manquait de références, d’explications et de justifications. Aujourd’hui, je vais tenter de remédier à la chose vous partageant quelques lignes exposant mon propos de manière concise prompte à dépeindre mon projet.

« 24auCarré ».

Le voyage tel un antidote, remarquable moyen de s’extirper d’une réalité moribonde, maintenue et orchestrée par la pseudo bienséance de la normalité. Le ruban d’asphalte serpentant en terre inconnue, tel un chemin idéal nous arrachant de la torpeur de notre quotidien. Un grand rêve en instantané où seul le moment présent est passible de notre intérêt, baigné d’une lumière d’or de l’aube au crépuscule et ce aux quatre coins de la planète. Un marqueur vétéran du siècle dernier à la pointe usée, mais toujours d’attaque polarisant alors à merveille la calligraphie des souvenirs couchés sur une cellulose à l’épaisseur raisonnable prompte à traverser les décennies. Une synthèse authentique, vecteur de la mémoire d’un temps qui est sans doute amené à disparaître. Une rêverie de plus, pourtant des plus structurée et sans artifices, qui puise son inspiration au cœur de mon errance personnelle, du rendu du SX-70, de mon âme de voyageur et de mon amour du papier. –

Dix huit tirages uniques composent cette oeuvre à l’heure où je rédige ces quelques lignes, et déjà certains exemplaires ont rejoint des collections privées, dûment signés et certifiés. « 24auCarré », un travail que j’imagine infini, alimentant cette oeuvre au gré de mes pérégrinations … Actuellement en sommeil, cette dernière va laisser un temps sa place à un travail en cours de préparation, travail d’ailleurs pour lequel le manifeste devrait être rédigé en temps et en heure. Les rêveries, les souvenirs et leur impact sur mon quotidien et le votre, en seront une fois de plus l’inspiration, mêlant cette fois une part de graphisme, de photographie et de sculpture afin d’atteindre le résultat escompté… Un travail que j’imaginais présenter en partie à Retromobile 2021, la situation actuelle me laissant quelques mois supplémentaires en vue de cette présentation au grand public.

Te faire une chronique un poil plus courte que d’habitude, mais au travers de laquelle je répare quelques heures du passé te livrant le manifeste d’un travail présenté au cœur de la Capitale il y a maintenant plus d’un an et demi … Ça c’est fait !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s