Instantanés, Cambouis et Confidences Personnelles… #012

Mercredi 31 Aout 2022, il est 19 heures passées de quelques instants, dépendant bien évidemment surtout de l’heure à laquelle tu vas entamer la lecture, bref c’est déjà la fin du mois… Encore. Je n’ai toujours pas réintégré le calme de mon bouclard, bien que j’y passe de temps à autre faire la poussière et un peu de compta. Je continue de m’enfiler des litres de café ultra-allongé sur fond de rap Français. Pour ceux que la musique intéresse, j’ai découvert au hasard de mes pérégrinations tardives, Al’ Tarba, Myser Records, Dooz Kawa… Une poignée de jeunes gens synthétisant et faisant virevolter avec aisance la langue de Molière, celle-là même que je me plais à manier tous les derniers jours du mois pour la traditionnelle chronique….

Le mois d’Aout a vu le jour… Le mois d’Aout s’est écoulé… Le mois d’Aout n’est plus… Vive le mois d’Aout !!!!

Ce mois même qui m’aura vu faire des kilomètres de ci de là pour faire avancer divers projets, dont je ne peux une fois de plus rien te montrer. Ce mois qui m’aura vu me balader dans mon jardin affublé d’une perruque, accessoire parfait me permettant de me remémorer ces instants de jeunesse durant lesquels j’avais encore des cheveux. Ce mois qui me verra être l’ami des animaux, des petits lézards qui s’amusent sur mon chantier de déco aux aventures aux cotés de mon compagnon à quatre pattes. Ce mois qui m’aura vu me promener ici et là, du Nord au Sud boitier à la main. Ce mois qui m’aura vu enfourcher mon vélo pliant afin d’aller chercher une batterie pour mon fidèle T3 victime d’une avarie électrique. Ce mois qui m’aura vu attaquer les finitions sur ce fameux chantier de déco, association de matières, miroirs, vernis… La production ne recule devant rien pour satisfaire le client ! Hugh Hefner serait fier de moi.

Mais c’est aussi ce mois qui m’aura vu une fois de plus me remuer les méninges faisant face à tellement d’interrogations sans en avoir l’once d’un début de réponse. Soyons honnêtes, j’ai passé quelques nuits à fixer le plafond retournant le problème dans tous les sens. Ma grand-mère m’aurais certainement sorti un truc du style « savoir remettre 20 fois l’ouvrage sur le métier… ». Les réseaux, le YouTube Game, le site internet… Pourquoi l’algorithme nous fait perdre des vues sur les fils d’actu, pourquoi augmente-il les vues dans les stories, doit-on écrire en majuscule pour augmenter les vues sur YouTube, comment META a changé le Game, doit-on favoriser les Réels sur IG pour augmenter notre visibilité, doit-on casser des trucs au bulldozer pour faire le buzz… Je dois avouer que je suis fatigué de tout ça, fatigué de cette société qui semble placer la médiocrité, le fake et la jalousie sur un piédestal. Il est temps pour moi de faire le point et de penser 100% Rascal’s Touch.

Cela fait trois ans que The Rascals Cats est devenu une société à part entière, trois ans qui ont vu passer la guerre en Ukraine, le CoronaMachin et ses confinements. The Rascals Cats, un rêve idiot parti d’un blog, un rêve d’entreprise mené du bout de mes doigts boudinés, un rêve construit sans levée de fonds, sans investisseurs mais sur fond de Magic Money et des 3000 balles de ma prime de licenciement. A l’heure où tu lis ces lignes, je me suis enfin versé ma première rémunération validée par le CEO en personne. Début 2020, le planning de départ ayant volé en éclat, j’ai fait confiance à ce que je savais faire de mieux, suivre mon instinct quitte à me planter et bosser à l’arrache (entendre bosser au feeling sans préparation, pas bosser cochon) as usual. Message à mon bon ami Mr Marc:  » ils avaient raison, je ne suis définitivement bon que dans l’urgence, les deux pieds dans la merde au pied du mur ». Quand je regarde le chemin parcouru depuis ce jour de Juillet 2019 où je sortais de la Chambre des métiers, tout ce qui a été planifié, chiffré, étudié avec soin a foiré lamentablement, tout ce qui a été fait au feeling et un temps soit peu à l’arrache s’est concrétisé à chaque fois de manière inexplicable. Alors à force de me repasser le film de ces trois ans, j’ai compris bien des choses sur l’entreprenariat en général mais aussi sur la façon dont faire tourner ma propre petite entreprise. J’ai aussi compris qu’à force d’essayer de rentrer dans une case qui ne veut pas de moi j’y laisserais certainement l’essence même de The Rascals Cats et tu seras d’accord avec moi, tout ceci serait fort dommage.

Alors, la suite de l’aventure continuera de s’écrire désormais via le site internet, comme un retour aux sources sur la période qui a vu grandir The Rascals Cats et qui me plaisait tant. Ce sera l’occasion de ressortir quelques rubriques du temps passé, « That was a Fucking Sunday », « Ca s’est passé chez les autres », « Workshop News », « Autopromo » ou encore les vidéos du week-end. Septembre sera consacré à ralentir le rythme sur les réseaux et à la réflexion sur le rythme à tenir via le site web, un rythme léger mais récurrent me permettant de travailler aussi à l’établi sans tout vous dévoiler. La nouvelle version de The Rascals Cats sera un voyage au temps de la Skynet Planet’ qui reste pour moi sans doute aucuns la meilleure période avec celle des forums. Un voyage qui sera tout de même relayé via les réseaux ( il faut vivre avec son temps), mais vous n’y trouverez que le strict nécessaire, voir moins, voir avec du retard pour faire la part belle au Website. Il est temps de faire ce en quoi je crois, ni plus ni moins, même si certains ne prennent pas le train en marche, on ne peut pas plaire à tout le monde… Une fois de plus ma mémé avait raison !

Asnières sur Oise, Mercredi 31 Aout 2022, dans le petit bois derrière chez moi, le cerf a débuté son rituel amoureux, la version de The Rascals Cats 5.0 est dans les tuyaux (franchement vous n’êtes pas prêts) et nombres de beaux projets patientent au coin de l’établi semblant me garantir des nuits encore courtes et des journées animées. En attendant le chargement de la nouvelle version, restés connectés, abonnez-vous au Website ( c’est gratuit), gardez le sourire et prenez soin de vous !!

PS : Au cas ou tu aurais pas saisi la photo d’entrée… Un mot… Un seul… BabouMMMMM !!!! Oui avec 5M… Porn Stuff Inside.

8 Comments

  1. Salut Cyril
    Tellement en accord avec ce que je pense de tout ça. Des réseaux, de la vie qui passe à 100 à l’heure… La 40aine peut-être… 😅
    Petite différence, mon retour aux sources du mois d’août à moi s’est fait au son du Blues/Rock/Métal. 😎🤘
    À dans un mois, en attendant, porte toi bien.
    Stephane

    J’aime

  2. Ah oui, cette quarantaine provoque pas mal de choses, et d’autres, avec du soin et de l’attention on arrive à exécuter un tri salutaire dans le beau bordel qui nous entoure. On n’hésite plus à tailler dans le gras, comme pour signifier à celui qui s’incruste sur les abdos qu’on va quand même ne pas se laisser faire.

    Hâte de voir l’évolution, retrouver de la chaleur, des échanges et de l’émulation loin de l’univers froid et impersonnel que META et consort nous préparent, une forme de lutte contre le consumérisme et l’uniformité numérique en somme.

    Et je sais qu’on pourrait être nombreux dans ce cas 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Envie de revenir au monde d’avant …
      Envie de proposer du contenu un tant soit peu soigné à des lecteurs qui ne sont pas là par hasard.

      Après il faut savoir vivre avec son temps aussi, mais je trouve regrettable cette médiocriteisation ( je sais pas comment le dire ) engendrée par META et dans laquelle les gens semblent se complaire.

      J’aime

  3. Tellement d’accord avec ta réflexion sur FB/IG/YT… Comme dit SuperfastMatt à la fin de ses vidéos, All Hail the Algorithm.
    Je vais me faire faire un TShirt « Fuck le Game » et j’reviens.

    Aimé par 1 personne

    1. L’algorithme…celui qui me propose L’Hanounache en boucle sur Meta car certainement mes contacts regardent l’émission. Celui qui me propose des filles en tenue légère parceque certains traînent sur JM ou Phub …

      Tellement plus en phase avec tt ça qu’il est temps de faire ce en quoi je crois.
      Quand tu sens que l’ambiance n’y est plus et que ton contenu est noyé dans la masse … il est temps d’agir !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s